Rechercher

L'enfant est une âme comme les autres

Dernière mise à jour : 24 mai 2020


« Vos enfants ne sont pas vos enfants »

Ils ont leurs propres âmes, leurs propres personnalités, leurs propres identités. Vous êtes là pour les accompagner, les guider, pour leur montrer comment fonctionne le monde, la société. Non pour les surinvestir, en faire votre mini-Vous, votre rêve, ou un prolongement de vous-même.

Chaque âme agit selon sa conscience. Elle apparait dès le début de la vie, dès les premières relations. C’est la relation à l’autre qui amène vers une âme autonome, unique, vers son devenir. Cette relation saine et imparfaite permet à l’Âme de devenir elle m’aime. Plus vous êtes bienveillant et doux envers vous-m ‘aime ; Plus vous vous acceptez tel que vous êtes, avec vos forces et vos faiblesses, vos qualités et vos défauts ; Plus l’enfant peut s’épanouir et expérimenter sans avoir peur du jugement.

Le jugement amène à la culpabilité. Ce qui engendre un malaise, un mal être et qui nourrit la haine de Soi. En le retirant de vous, vous montrez à l’enfant que tout est à sa place, que tout dans ce monde est utile et aide à évoluer. Vous lui amenez de la hauteur, une respiration, une amplitude, en lui évitant de se focaliser sur ses travers, de boucler et de se morfondre. Le perfectionnisme humain et jugeant s’envole et laisse la place à l’être et l’acceptation que tout est parfait en ce monde.

En accompagnant l’enfant, sans le diriger, dans l’Amour, vous le laissez faire ses propres choix. Ce sont ses propres expériences qui vont l’amener à devenir un être à part entière. Mais pour cela il doit expérimenter seul. Ses erreurs sont nécessaires pour comprendre le monde, agir vers son devenir. En le laissant découvrir cela, vous lui ouvrez une porte et lui permettez de trouver ses propres clefs qui vont l’aider à s’accepter tel qu’il est. C’est cela l’amour inconditionnel, l’accueil de qui il est, où il peut être Lui m’aime en toute sécurité. En l’accueillant comme il est réellement et pas comme vous aimeriez qu’il soit, vous lui apprenez à s’aimer inconditionnellement et ce, même si il diffère de vous. Il peut alors se réaliser, faire ses propres choix, sans peur, sans la pensée de vous trahir, d’agir contre vous. Il peut s’accomplir, se créer lui m’aime, car au fond de lui, son âme sait qu’il a choisi sa famille, son pays, une époque spéciale, des expériences qui vont l’amener à grandir. Et surtout, il sait que le libre arbitre existe et que chacun a le choix de choisir d’évoluer ou non.

Ne soyez pas triste, en colère ou déçu si votre enfant fait le « mauvais choix », acceptez le car il fait Son choix et non le Votre. Laissez-le agir, se tromper, essayer. Laissez-le Etre ce qu’il veut devenir. Accueillez-le tel qu’il est, donner lui votre amour sans condition, sans attente, afin que ses expériences soient pour lui un moyen d’évoluer, comme un cadeau pour grandir.

Occupez-vous de vous, pacifiez vos attentes, répondez à vos propres besoins en vous remplissant vous m’aime de ce qu’il vous manque, sans espérer que les autres et vos enfants le fassent pour vous.

Votre enfant n’est pas votre propriété - Laissez-lui choisir Son chemin.

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la vie à elle-même.

Ils viennent à travers vous.

Mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous.

Ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour.

Mais non vos pensées.

Car ils ont leurs propres pensées. »

Khalil GIBRAN



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout