Rechercher

L’ennéagramme ou la 3eme voie

Ennéagramme est un outil qui étudie les profils de personnalités. Il fait le lien entre la spiritualité et la psychologie en nous apportant un champ des possibles. En cela, il nous ouvre vers la 3eme voie : Là où la psychologie décrypte les mécanismes inconscient de notre personnalité, là où la spiritualité nous enseigne à nous élever, l’ennéagramme fait le lien entre les deux , comme un passage entre la terre et le ciel. Tel un portail, il ouvre une nouvelle dimension où la dualité laisse place au possible ; où nous devenons créateurs de notre évolution ; où nous devenons souverains de notre réalité.


Dans sa symbolique l’ennéagramme est un cercle, entourant 9 points (3x3). Ses 9 points représentent 9 profils de personnalité ; Au centre de ses points, nous retrouvons un triangle (qui représente l’équilibre) et 6 points qui se relient ensemble (formant le mouvement). Le tout étant englobé dans un cercle ou une monade signifiant l’unité, l’unification.

La triade des centres : Ventre/Cœur/Tête est une clef importante de l’ennéagramme car même si, selon notre profil nous avons tendance à privilégier un centre ; les 3 centres doivent être équilibrés pour se sentir aligner. Cela va nous permettre d’agir (ventre) avec joie (cœur) en y mettant du sens (tête). De la même manière nous retrouvons la triade corps / esprit / âme ou encore matière / mental / spirituel. Ainsi nous voyons encore une fois la force du 3 à l’œuvre où l’instinct ; l’émotion et le mental doivent se compléter et s’aligner pour une meilleur réalisation. L’un ne va pas sans l’autre. Il en va de même avec les pulsions où les instincts d’autoconservation ; sociale et sexuelles qui en se complétant crée une Force de vie accomplie.


L’ennéagramme nous enseigne la voie du 3, la voie des possibles.

Dans la symbolique, le chiffre 3 est créateur. Nous retrouvons la fécondité, le principe du féminin et du masculin qui crée un nouvel être ; le 1+1=3. Mais c’est aussi une ouverture au monde : c’est en sortant de la fusion avec sa mère (de la relation duelle) que le petit enfant s’éveille et s’ouvre à l’extérieur (et cela a lieu vers 3ans ….). Telle une pyramide, le moi trouve un équilibre harmonieux entre le ça et le surmoi : Le principe de plaisir et de réalité commencent à s’unifier pour créer un nouvel espace. Un espace onirique, symbolique qui amorce une réalisation.

Cet espace transitionnel est comme le Souffle, un moment de pause, un entre deux où la pensée peut s’échapper de la réalité pour imaginer un autre possible. Un espace entre le dedans et le dehors, le Soi et l’Autre, entre la réalité et le rêve, entre le ciel et la terre. Cet espace de création sublime notre intérieur en le colorant d’un florilège de teinte. C’est comme un rêve éveillé, où les symboles prennent vie, se matérialisent et nous projettent vers une nouvelle voie, un autre possible. C’est alors à nous, être créateur, d’inventer, réaliser ce que nous voulons. Pour cela nous devons dépasser nos angoisses et peurs en les écoutants, en les accueillant, comme faisant partie de nous. L’ombre et la lumière sont une seule pièce d’un même espace et tant qu’ils ne sont pas vu, entendu et exprimer ils resteront séparés, attendant l’espace pour vibrer. Il n’y a pas une vérité, une bonne parole, il y a des multitudes de ressentis et de pensées et surtout de nouveaux potentiels à explorer.


La 3eme voie nous invite à conscientiser notre être dans sa globalité, autant dans le passé, que dans le maintenant et dans la projection du futur. C’est dans son entièreté que nous libèrerons notre potentiel et que nous ouvrons le champ des possibles.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout