Rechercher

la saine colère, catalyseur de changement

La colère est une émotion qui est souvent stigmatisée, mal vu et décriée. La plupart du temps, elle est amalgamée à un processus néfaste, pathologique qu’il faut absolument contrôler, étouffé et auquel il faut absolument résister. La colère est souvent associée à la notion de mal ou de faire du mal à autrui.


Pourtant la colère fait partie des émotions primaires qui sont la joie, la surprise, la peur, le dégoût et la tristesse.

Les émotions de base sont innées à chaque être humain. En effet, dès sa naissance, le bébé a directement accès aux émotions, et ce quel que soit son sexe, sa famille, sa culture, son origine.

Elles sont naturelles. Ce n’est pas quelque chose qui s’apprend et qui s’acquiert. C’est ce qui est commun à tout être humain à des degrés variés.

Les émotions nous donnent des informations. Elles ne sont ni positives, ni négatives. Elles nous aident à comprendre ce qui se passe en nous. Elles nous permettent de mettre en place des actions adaptées à nos ressentis et besoins. Ce sont des indicateurs, des baromètres, notre GPS personnels.

Ainsi, la colère va nous informer que, ce qui se passe dans l’instant, n’est pas du tout ok pour nous. Elle nous fait ressentir qu’il est temps de dire Stop et de changer.

C’est une énergie de changement indispensable !

Elle est bénéfique pour poser nos limites, pour changer des choses ou situations qui ne nous conviennent pas ou que nous ressentons comme mauvaises. Elle nous pointe un besoin d’évolution.

Pour qu’il y ait une réelle transformation, il faut ressentir cette pulsion d’irritation en nous ; cette énergie physique et instinctive de colère qui nous envahi ; cette impulsion déterminante qui nous pousse à mettre en place un vrai changement.

D’ailleurs, quand nous sommes en colère nous ressentons pleinement cette énergie dans tout notre corps : c’est comme un bouillonnement très puissant qui vient stopper l’équilibre et nous pousse à agir.


La saine colère agit de manière instinctive et non mental. Cette énergie vitale va décupler nos forces pour affirmer nos choix. Elle est donc nécessaire et indispensable pour réaliser un vrai changement, pour évoluer et passer une nouvelle étape. Elle nous donne le courage nécessaire pour quitter l’ancien. Elle nous insuffle le petit grain de folie vital pour faire le saut dans le vide et aller vers l’inconnu.

Évidemment pour canaliser et capter les vertus de la saine colère, elle doit rester passagère et permettre un passage à l’acte, un changement. Si ce n’est pas le cas, la colère va alors s’engrammer dans le corps, créer des tensions qui pourront à la longue devenir des ressentiments (avec notamment l’utilisation des généralités projectifs : exemple tous les mêmes…) ou se transformer en maladie de plus en plus grave.


La saine colère est allier très précieux, un tremplin indispensable pour évoluer et changer


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout