Rechercher

le passé, partie intégrante de notre présent

Notre présent est façonné par notre passé. Il fait partie intégrante de notre vie quotidienne et s’y invite régulièrement. Nos expériences non digérées ont laissé une trace qui imprègne ce que nous sommes aujourd’hui.

Selon « l’effet Zeigarnik », les tâches non achevées restent inscrites et mémorisées dans notre cerveau jusqu’à ce qu’elles soient accomplies.

Il en va de même avec les émotions : le cerveau et le corps stagnent et engramment nos émotions non digérées sous forme de tensions ; mal à dit ; pensées et croyantes limitantes ; peurs et angoisses ; réactions disproportionnées ; schémas répétitifs ; etc.

Ses mécanismes inconscients n’ont de cesse de nous rappeler que ses émotions n’ont pas été assimilées et que le passé est encore présent.

En revisitant ce passé avec bienveillance, par la mise en lumière de nos souvenirs émotionnellement encore présent, nous permet d’entendre ce qu’elles ont à nous dire, de les accueillir et d’en comprendre l’origine et leur sens.

Le passé, vu et entendu, se réécrit au présent pour enfin laissé place à la nouvelle personne que nous voulons être ici et maintenant. Alors, de nouveaux systèmes peuvent se mettre ne places, de nouvelles actions peuvent se créer, plus en accord avec l’adulte d’aujourd’hui.

Réactualiser le passé, dans le présent du cœur, nous permet de construire la réalité de demain.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout