Rechercher

S'autoriser à être Soi


Aujourd’hui, je m’autorise à être Moi.

Je me libère de cet enfermement, ce poids dans lequel je me suis forcée et contrainte à être. Etre une personne parfaite qui répond à tous les critères, codes et obligation.

En acceptant mes propres limites et mes faiblesses, je m’émancipe du jugement : le mien avec son regard acerbe et perfectionniste qui inspecte et sonde tous mes travers ; et celui des autres qui émettent un avis selon leurs propres critères. Ce sentiment est dur et cruel. Il ne laisse la place qu’à une critique virulente et revêche, celle qui enfonce et détruit l’Être.

En m’accueillant telle que je suis, entièrement, je m’apporte de la douceur, de la bienveillance de l’écoute. Je me regarde enfin avec Amour, compassion et compréhension et je lâche prise.

J’accepte complétement et totalement mes travers avec humilité sans essayer à tout prix de les changer car je sais qu’ils font partis de moi ; qu’ils sont l’autre face de mes qualités ; qu’ils m’ont aidés à devenir qui je suis maintenant, en cet instant. Ils contribuent à me rappeler que je ne suis pas parfaite car je ne suis pas un robot.

Je prends conscience que la culpabilité de l’être idéal et complet n’est qu’une illusion, un jeu de l’égo, pour se flageller, pour revenir à un état rigide, désaxé et décentré de soi m’aime.

En me regardant nue, détachée d’une image de soi illusoire et factice, je comprends toutes les blessures que je me suis infligée : à moi, aux autres ; toutes les exigences et attentes que j’ai exprimé consciemment ou inconsciemment afin d’apaiser juste un temps un mental trop exigent.

En me libérant de cette pression, je peux enfin me laisser de la place et en donner à l’autre, à l’autoriser à être qui il est. Nos lumières peuvent enfin éclore sans peur du jugement. Chaque présence devient affectueuse, indulgente et source d’épanouissement. Nous nous apportons mutuellement des visions nouvelles, singulières, complémentaires et plus légères, liées au vécu de chacun ; qui nous élève ; et où la compétition et le pouvoir n’ont pas de place. Tout devient plus léger, plus transparent. Tout est à sa place.

Maintenant, je m’assume pleinement et je remercie chaque trait de ma personnalité qui me rend unique.

« Tu as le droit de poser tes limites et de dire non. C’est même un devoir ! Certaines personnes ne comprendront la notion de limite qu’avec l’autorité que tu vas t’autoriser. Pose les murs du respect de ta personne pour édifier le sanctuaire de tes rêves. »

Emeline- Le bonheur en lumière

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout