Rechercher

la fixation mentale

La fixation mentale est une boucle temporelle qui tourne sur elle-même. C’est comme si le temps s’était arrêter et nous revoyons ou pensons sans cesse à ce qui nous préoccupe.

Cela peut être dû à un choc, un évènement traumatisant ou encore à quelque chose que nous ne comprenons pas. Dans ce cas, le cerveau bug, se met sur pause, en passant son temps à rembobiner, décortiqué, pour comprendre ou trouver une autre issue possible. Nous retrouvons ici l’ « effet Zeigarnik » (cf. article) où tant que le cerveau n’a pas clôturer et mit un terme à sa rumination, il reste accrocher et ne peut passer à autre chose.


Comme les pensées ou l’émotion qui y est rattachée sont désagréables et qu’elles prennent beaucoup de place, nous avons tendance à les éviter, les repousser pour continuer à vaquer à nos occupations quotidiennes et retrouver un semblant d’équilibre. Or, comme ses ruminations ne sont pas entendues elles reviennent de plus en plus fortes sous formes de pensées récurrentes, voire de comportements répétitifs (le fameux effet de rebond), car notre cerveau a besoin de comprendre et de mettre du sens à ce que nous vivons. A force, ses fixations non entendu se transforment en angoisse plus profondes et viennent se cristalliser à l’intérieur de nous. Notre mental voulant nous protéger va ingérer dans notre inconscient nos nombreuses fixations pour que nous puissions continuer à vivre notre vie.


Plus nos fixations sont repoussées et non entendus, plus nos comportements vont se retrouver affectés, car nous réagissons alors par protection. Comme l’inconscient est un enfant joueur qui veut nous aider à reprendre notre pouvoir, ses angoisses non entendues peuvent à force devenir des troubles obsessionnels (tel nettoyer compulsivement toutes les poignées de portes), afin que la fixation intérieure devienne extérieure et soit enfin vue …

Les fixations reviennent donc toujours de manière détournées, sous forme de passions inconscientes. Dès que notre équilibre est bousculé, secoué, notre personnalité trouvera des moyens détournés pour préserver une fausse stabilité.


L’ennéagramme met en lumière le mécanisme inconscient qu’utilise chaque profil pour protéger sa personnalité. Cela prend la forme d’une passion non avouable, propre à chaque profil, comme la colère ; l’orgueil ; le mensonge ; l’envie ; l’avarice ; la peur ; la gloutonnerie ; l’excès ; la paresse. Dès que chaque profil est sous l’emprise de sa passion, c’est le signe que la personnalité subit une fixation mentale qui demande à être entendu.

En mettant en lumière nos fixations, en les accueillant, en les écoutant, en les écrivant pour les sortir de notre mental, nous leur donnons une place, un sens, une compréhension pour mieux transmuter cette souffrance en Amour et retrouver l’équilibre et l’harmonie.


« Ce à quoi tu résistes, persistes et tout ce que l'on embrasse s'efface... » Carl Jung



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout